Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FANTASTIQUE ART

Univers du diorama et du décor

La machine à explorer le temps

Publié le 16 Février 2014 par SPACEART3d in Collector, cinema, film, time machine, reproduction

La machine à explorer le temps .

"The time machine " a été réalisé avec du bristol et une multitude d'éléments de récupération tels que : des engrenages , des perles , des brochettes en bois , des vis , des ampoules de voitures , des épingles à nourrice , des minis pinces à linge , etc .... Pour rigidifier le tout j'ai passé deux couches de vernis brillant .

Le voyageur du temps commence son récit en décrivant le monde de l’an 802 701. La Terre est habitée par les Éloïs, descendants des hommes. Androgynes, simplets et doux, ils passent leur temps à jouer tels des enfants et à manger des fruits dans le grand jardin qu’est devenue la Terre. À la surface de celle-ci, ne subsiste plus aucune mauvaise herbe, ni aucune autre espèce animale. Le monde semble être devenu un paradis.
Seulement l’explorateur du temps ne tarde pas à se rendre compte que cette apparente harmonie cache un terrible secret. Des puits menant à des systèmes d’habitations souterraines sont répartis un peu partout, et un bruit de machine s’en échappe. C’est sous terre que vit une autre espèce descendante aussi des hommes, les Morlocks, sortes de singes blancs aux yeux rouges ne supportant plus la lumière à force de vivre dans l’obscurité. La nuit, ils vont et viennent à la surface en remontant par les puits, pour kidnapper des Éloïs dont ils se nourrissent, devenus ainsi leur bétail à leur insu.
L’explorateur, dont la machine à voyager dans le temps a disparu, va devoir descendre sous terre affronter les Morlocks, s’il veut pouvoir retourner chez lui. Entre temps, il va se lier avec une Éloïe, Weena.

La machine à explorer le temps
La machine à explorer le temps
La machine à explorer le temps
La machine à explorer le temps
La machine à explorer le temps
La machine à explorer le temps
La machine à explorer le temps
Commenter cet article